Conseil de la semaine #9 : La période (taper) avant le marathon ou une autre épreuve de grande endurance.

Le type de terrain et la vitesse de l’épreuve seront pratiqués plus souvent dans les 8 dernières semaines.

Les études ont prouvé qu’un entraînement décroissant de 3 à 5 semaines avant un marathon permet les meilleures performances. Les dernières semaines auront l’intensité et la durée réduite. Le REPOS ACTIF permet de préparer le corps à donner la meilleure performance. Mais pensées et sensations négatives peuvent apparaître. Elles ne correspondent pas à la réalité de l’accroissement du potentiel du corps. Ayez confiance!

L’alimentation pré-marathon qui démontrée la meilleure performance consiste à :
– Manger « santé » avant. Réduire l’alimentation en même temps que l’entraînement.
– Faire un « Carbo Load » la journée avant. En consommant un surplus de glucides complexes naturelles et en réduisant les protéines et les gras. Comme des fruits, des céréales et des légumes. Les surplus de glucides industrielles, pendant 3 jours, comme les gros spaghettis ou les barres et boissons créent de l’inflammation qui nuisent à la course et à la récupération après en plus de faire grossir.
– Déjeuner normalement et léger, 2 h avant.
– Ne pas boire entre 2 h et 10 minutes avant.
Le jus de betterave, les betteraves et le cresson? Venez en discuter avec nous!
Taper